Event main image

Réparer le futur

"Ecole nationale supérieure d’arts de Paris Cergy (ENSAPC) Shenkar College of Engineering and Design, Multidiciplinary Art School "

  • Expositions / Arts visuels
  • Éducation / Enseignement supérieur

« Réparer le futur » est une collaboration étudiante entre l’école israélienne Shenkar College of Engineering and Design et l’Ecole nationale supérieure d’arts de Paris Cergy (ENSAPC). Dans le cadre de la saison croisée, dix étudiants, cinq français et cinq israéliens, constitués en binômes et guidés par deux enseignants de chaque pays, se déplaceront, ensemble, chacun dans l’espace de l’autre. Les étudiants documenteront leurs voyages, collecteront leurs découvertes afin d’élaborer, en fin de processus, des œuvres communes qui seront présentées en fin d’atelier.

Coordination France : Carole Benzaken (peintre), François Bon (écrivain). Israël : Larry Abramson (artiste plastique), Nira Pereg (vidéaste).

L’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy (ENSAPC) et le Shenkar College of Engeneering and Design de Tel Aviv s’associent pour proposer à leurs étudiants, en octobre et novembre 2018, deux ateliers de deux semaines, un dans chaque ville. Les étudiants exploreront les connections entre l’histoire, la religion, l’espace urbain, le déplacement et l’art en suivant le fil directeur de l’atelier dont le thème est « Pèlerins et flâneurs ». Cinq binômes franco-israéliens seront constitués, mélangeant disciplines et pratiques (peinture, volume, installation, vidéo, photo, performance, écriture).
Le projet inachevé de Walter Benjamin, « Passages », sera au centre du travail, dans son questionnement de la ville et de la multiplicité des pistes (utopies, révoltes, urbanisme) qu’il explore, et qu’on retrouve notamment dans ses « Thèses sur l’Histoire » et ses textes sur Baudelaire (« Central Park » ou la vaste compilation de ses fiches préparatoires par Agamben).
Au cours de cet atelier unique, les étudiants devront développer une vision renouvelée, à la fois personnelle et collective, de l’espace urbain, dans son contexte historique, politique et religieux. L’atelier se déroulera dans deux espaces géographiques distincts – en France et en Israël, Paris-Cergy et Tel Aviv – mais s’efforcera de découvrir des lieux communs, des similitudes entre les deux pays, et de formuler, à travers les travaux des participants, de nouvelles versions de récits familiers.

Dix étudiants participeront à l’atelier, cinq dans chaque pays, encadrés par quatre enseignants, deux pour chaque pays. Côté israélien, Larry Abramson et Nira Peleg superviseront cet atelier composé d’activités éducatives, d’errances et flâneries au cours desquelles un dialogue interculturel pourra se libérer et préparer l’aboutissement de ce processus créatif destiné à présenter in fine des œuvres d’art conjointes.
Côté français, Carole Benzaken et François Bon accompagneront leurs étudiants qui arriveront en Israël le 27 octobre. La restitution des travaux des étudiants aura lieu le 8 novembre.

Réparer le futur

ENSAPC